Sur la brièveté de la vie, Sénèque

Ci-dessous, retrouvez les citations et passages du livre du grand philosophe Sénèque, Sur la brièveté de la vie.

Un livre contenant des écrits datant de plus de 2000 ans mais qui possède une sagesse tellement d’actualité. Ressourcez vous et changez de perspective grâce à ces magnifiques écrits !

Bonne lecture !

  • “La vie est courte, l’art est long.” Hippocrate
  • Nous ne souffrons pas d’une vie brève en soi mais nous la faisons telle.
  • “Mince est la part de la vie que nous vivons.” Quant à tout l’intervalle restant, au fond il n’est pas vie mais seulement temps.
  • Vous vivez comme si vous alliez vivre toujours, jamais votre fragilité ne vous vient à l’esprit, vous n’observez pas combien de temps est déjà passé ; vous le perdez comme si vous en aviez tant et plus, quand — pour ce qu’on en sait — peut-être celui-là même que vous donnez à quelqu’un ou à quelque chose est votre dernier jour.
  • Autant vos peurs incessantes sont celles de mortels, autant vos désirs incessants sont ceux d’immortels.
  • N’est-ce pas un étrange retard que de commencer à vivre juste quand on doit finir ?
  • Ce n’est pas aux cheveux blancs et aux rides que l’on appréciera si quelqu’un a longtemps vécu : il n’a pas vécu longtemps, il a longtemps existé. Penserait-on de la même personne qu’elle a beaucoup navigué parce qu’une tempête épouvantable l’a arrachée au port, emportée de-ci, de-là, tandis qu’une furieuse alternance de vents divers la faisait, dans les mêmes parages, tourner en rond ? Elle n’aura guère navigué, elle aura surtout été beaucoup secouée.
  • Il est aisé de disposer des choses, si petites qu’elles soient, quand elles sont sûres ; on doit en user plus prudemment avec des choses dont on ne sait quand elles manqueront.
  • Ils n’ont même pas conscience de se priver de quelque chose : si bien qu’ils supportent facilement une perte indolore.
  • Aussi faut-il concurrencer la vélocité du temps par la vitesse à en user et, comme en un torrent rapide et saisonnier, y puiser vivement.
  • Pour qu’ils aient honte de leur erreur, il est davantage besoin d’instruire les individus que de déplorer leur comportement.
  • La vie se divise en trois moments : ce qui fut, ce qui est, ce qui sera. Des trois, celui que nous vivons est bref, celui que nous vivrons est aléatoire, celui que nous avons vécu, certain.
  • Quant à ceux, en revanche, dont la vie se déroule loin de tout affairisme, pourquoi ne serait-elle pas assez longue ? Rien n’en est délégué, rien n’en est distribué à l’un ou l’autre, rien n’en est livré au hasard, rien n’en est émietté par négligence, rien n’en est dilapidé par munificence, rien n’y est superflu : elle est, pour ainsi dire, intégralement rentable. Aussi limitée qu’elle soit, on comprendra qu’elle convient amplement, et par suite, lorsque viendra le jour ultime, c’est sans hésiter que le sage, d’un pas assuré, s’en ira vers la mort.
  • Jusque dans tous les détails de leur vie leurs maux suivent ces gens-là, si bien qu’ils ne savent plus boire ni manger sans être en représentation.
  • Ils perdent leur journée à attendre la nuit, leur nuit à redouter l’aurore.
  • Tout ce qui survient par hasard est instable.
  • Certes, la condition des gens occupés est misérable ; plus misérable encore est pourtant celle des gens qui ne travaillent pas pour leur propre compte, dorment au rythme du sommeil d’un autre, marchent au rythme d’un autre, qui doivent aimer et haïr, sentiments qui entre tous relèvent de la liberté, sur commande. Ceux-là, s’ils veulent savoir à quel point leur vie est brève, n’ont qu’à réfléchir à la part réduite qui est la leur.
  • Certains maux sont à soigner à l’insu des malades, ce qui cause la mort étant souvent de connaître son mal.

Si vous souhaitez l’acheter pour le lire en entier, cliquez sur le lien ci-dessous (il vous redirigera vers Amazon et me permettra de gagner un pourcentage de votre achat si vous passez par mon lien) : Sur la brièveté de la vie, Sénèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :